1902-32063

Plantes médicinales à effet abortif de la médecine ayurvédique

   RoshniAgriBiotech                       India

RoshniAgriBiotech évalue les plantes médicinales utilisées en Inde en tant que médecine traditionnelle ayurvédique ayant le potentiel de provoquer des avortements. RoshniAgriBiotech va d’abord passer en revue la documentation pour identifier les plantes médicinales. L’utilisation de ces plantes en tant qu’abortifs sera ensuite évaluée en interrogeant des praticiens de la médecine populaire, et une liste restreinte des cinq candidats les plus prometteurs sera étudiée. Des extraits standardisés de ces plantes seront évalués pour leur profil médicinal à l’aide de diverses techniques de laboratoire, et celles qui présentent des propriétés abortives potentielles feront l’objet de tests supplémentaires. Le but final du projet est de développer une pilule à partir de plantes médicinales qui soit scientifiquement validée, rentable et acceptable pour les femmes rurales marginalisées en Inde.

1901-31559

Élargir l’accès à la mifépristone dans les situations humanitaires

   University of Ottawa     Bangladesh, Jordanie et République démocratique du Congo

University of Ottawa conçoit, met en œuvre et teste des stratégies pour fournir de la mifépristone aux femmes et aux filles dans des contextes humanitaires au Bangladesh, en République démocratique du Congo et en Jordanie. La mifépristone sera fournie aux organismes de prestation de services travaillant avec les populations réfugiées des villes et des camps. Le cas échéant, ces organismes s’emploient également à renforcer la chaîne d’approvisionnement en misoprostol. Les leçons apprises seront utilisées pour développer des outils visant à faciliter la gestion de la chaîne d’approvisionnement de la mifépristone et du misoprostol dans d’autres contextes affectés par des conflits.

1902-32039

Opportunités et accès précoce aux services d’avortement avec Profamilia, Colombie

  Asociación Pro-bienestar de la Familia Colombiana (Profamilia)                       Colombia

Profamilia utilise la boîte à outils de franchise sociale de la Fédération internationale pour la parentalité planifiée (IPPF) afin d’améliorer l’accès à des soins d’avortement sûrs pour les femmes dans la Colombie touchée par le conflit. Cela comprend : (i) le développement d’un réseau de prestataires de soins de qualité, formés à l’avortement médicamenteux et à l’aspiration manuelle, la réduction de la stigmatisation et la formation juridique ; (ii) la diffusion d’informations sur les services d’avortement sans risque parmi les personnes de ces communautés ; et (iii) des activités éducatives d’autonomisation de la communauté.

1902-31901

À La Portée Des Femmes

  Fundación Oriéntame                     Colombie

Fundación Oriéntame met en œuvre et teste un service de télémédecine pour permettre aux femmes et aux jeunes filles des régions reculées de Colombie d’accéder à des services de santé sexuelle et reproductive, notamment à un avortement médicalisé sûr et légal. Cette opération sera facilitée par une infirmière diplômée basée dans une zone rurale de Colombie, avec l’assistance à distance d’un médecin de la clinique Oriéntame. L’infirmière utilisera une plateforme de technologies de l’information et de la communication pour communiquer avec le médecin, répondant ainsi à l’exigence locale selon laquelle les médicaments abortifs doivent être prescrits par un médecin. En plus de l’avortement médical, l’équipe fournira des conseils en matière de contraception et de dépistage des infections sexuellement transmissibles.


1902-31741

CHOIX : Faire connaître leurs choix aux femmes par l’information, la coordination des soins et l’empathie

  DoctHERs                      Pakistan

doctHERs fournit des informations et des conseils personnalisés sur les services d’avortement sans risque aux femmes défavorisées du Pakistan, notamment aux ouvrières d’usine dans les communautés villageoises rurales et périurbaines. doctHERs déploiera des coordinatrices de soins de première ligne fiables et qualifiées, qui utiliseront des tablettes avec une connexion internet 4G pour entrer en contact avec les femmes et les filles marginalisées. Les coordinateurs de soins les orienteront vers un réseau national de prestataires de services d’avortement sans risque et de services de planification familiale par vidéo consultation HD.

1902-31826

Supprimer les obstacles à l’accès des jeunes aux services d’extraction menstruelle/ aux soins post avortement et déstigmatiser l’avortement

  Rahnuma – Family Planning Association of Pakistan                     Pakistan

Family Planning Association of Pakistan fournit des services d’extraction menstruelle et de soins post-avortement aux femmes et aux jeunes filles dans cinq cliniques situées dans des zones semi-urbaines du Pakistan et par le biais de camps mobiles mensuels. Les cliniques fourniront des services d’évacuation utérine et de soins post-avortement sûrs, notamment des conseils, une évacuation utérine médicale et chirurgicale, le traitement des complications et des services de contraception post-avortement. Pour réduire la stigmatisation liée à ces services, les prestataires de services des cliniques et les jeunes pair-éducateurs seront formés à la clarification des valeurs, à la transformation des attitudes et à la déstigmatisation. Les jeunes pairs éducateurs formés organiseront ensuite des réunions de sensibilisation avec les jeunes locaux et les membres de la communauté.

1902-31802

Améliorer l’accès à l’avortement en Géorgie

  Center for Information and Counseling on Reproductive Health – Tanadgoma
  Géorgie

Tanadgoma améliore l’accès des femmes à l’avortement en Géorgie en mettant en œuvre et en testant un modèle simplifié de prestation de services en une seule visite, alors que trois visites sont généralement nécessaires pour obtenir un avortement. La seule visite dans un établissement de santé sera pour le diagnostic de grossesse et le conseil. Conformément aux exigences légales locales, cinq jours plus tard, le/la prestataire de santé recevra une confirmation à distance de la patiente pour savoir si elle souhaite toujours avorter. Le/la praticienne enverra ensuite à la patiente les pilules d’avortement médicamenteux et deux tests de grossesse urinaires à la patiente. Ainsi, l’avortement médicamenteux peut être auto-administré, et le succès peut être confirmé sans évaluation en personne.

1912-31139

Projet de prise en charge de l’avortement chez les adolescents et les jeunes réfugiées

  Rwanda Youth Organization for Development                     Rwanda

Rwanda Youth Organization for Development fournit des services de soins d’avortement respectueux des femmes et des adolescentes dans cinq camps de réfugiés au Rwanda. Cette action sera facilitée par (i) des groupes de discussion sur l’avortement sans risque, le misoprostol et l’utilisation de contraceptifs ; (ii) une application androïde, Menyapplication, pour diffuser des informations sur l’avortement sans risque et sur la santé et les droits sexuels et reproductifs ; (iii) un film documentaire qui sera réalisé et projeté dans les camps. Des boîtes accessibles au public permettant l’accès au misoprostol et aux contraceptifs seront installées dans les camps. Un camp dont les besoins sont particulièrement élevés recevra également une formation mensuelle sur la gestion clinique des complications de l’avortement.

1902-31974

Régulation menstruelle et soins post-avortement sur le terrain

  Marie Stopes International                   Bangladesh

Marie Stopes International (MSI) teste ses efforts pour fournir des services de régulation menstruelle (RM) et des soins post-avortement par le biais de programmes de proximité dans les centres gouvernementaux de bien-être familial (FWC) de trois districts éloignés du Bangladesh. Des paramédicaux formés par MSI se déplaceront entre les centres pour fournir ces soins. Les assistants sociaux familiaux seront formés à la clarification des valeurs et à la fourniture d’informations de proximité, et les prestataires des FWC seront formés à la gestion des cas d’urgence médicale qui peuvent survenir. Les paramédicaux assureront le suivi des patients par téléphone et fourniront des soins de suivi dans les centres de santé familiale, notamment le planning familial post-avortement et le dépistage du cancer du col de l’utérus, afin de garantir des soins complets.

 

1902-31934

Avortement médicamenteux par télémédecine pour les femmes et les adolescentes en Moldavie rurale : briser les barrières grâce à la technologie
Avortement par télémédecine pour les femmes et les filles en Moldavie rurale

  Reproductive Health Training Center            Moldavie

Reproductive Health Training Center utilise un nouveau modèle de prestation de services pour les femmes et les jeunes filles des zones rurales de Moldavie, qui permet l’autogestion de l’avortement médicamenteux (AM) avec les conseils à distance d’un prestataire. Les femmes souhaitant recourir à l’AM recevront des conseils d’une obstétricien.ne/gynécologue par vidéoconférence et obtiendront ensuite des médicaments dans une pharmacie participante. Un suivi pour confirmer le succès de l’AM et évaluer la satisfaction à l’égard du service sera également effectué à distance. Après avoir démontré la faisabilité, l’efficacité et l’acceptabilité des services d’AM par télémédecine en Moldavie, Reproductive Health Training Center cherchera à intégrer le modèle dans le système national de santé publique.